Nouer une relation saine avec les écrans


« Le vrai bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous »
Dalai Lama

Hello!
C’est le bon moment pour écrire cet article car j’ai beaucoup repensé à l’utilisation que nous avons (#que j’ai) par rapport aux technologies, à savoir en particulier, tout ce qui concerne les écrans.
Je vais te raconter brièvement mon expérience puis te dire comment j’ai trouvé un équilibre (qui n’est pas toujours parfait!) afin d’établir une relation « libre » avec tout cela.

J’ai déjà impression qu’avec la phrase qui va suivre, je suis une grand-mère assise devant ses petits enfants leur racontant une histoire, tenant un parchemin millénaire dans les mains (tu vois l’image trop mignonne digne de disney ?).
Étant de la génération 90 (le style terrifiant de cette époque), je ne suis pas née avec internet. Je l’ai découvert vraiment petit à petit lorsque je commençais à jouer avec Adiboo (eh ouuiiii) sur ordinateur. Une demie heure maximum par jour et pas tous les jours.
On avait un fixe à la maison qui recevait les faxes. Enfin bref, on n’avait pas vraiment encore de téléphones portables.
La première fois que j’ai vu ma soeur avec un GSM, je trouvais ça cool ; elle pouvait parler avec ses amis même après les cours, téléphoner à sa meilleure amie pour lui raconter à quel point Bradley choubidoo était magnifique.
J’ai eu mon premier portable officiellement vers mes 14 ans. C’était un iPhone 3, je passais déjà beaucoup de temps dessus la nuit quand je l’ai reçu, et jetais devenue alors, comme beaucoup d’ados, insomniaque.

Les merveilles de Facebook, snapchat et tout le reste sont arrivées et… C’était la fin du sommeil. Et puis franchement ça sert à quoi de dormir quand on peut vivre en tant que zombie ? 🙂
Bref, ma relation n’était vraiment pas terrible avec tout ça. J’étais accro, comme mes potes qui passaient leur temps dessus lorsqu’ils rentraient des cours parce que c’était vraiment cool de pouvoir encore se parler sans être en face.

Il y a eu une période où j’ai laissé un peu tout ça de côté pour écrire et dessiner, chanter, jouer de la guitare. L’art m’a tiré de tout cela et je me sentais beaucoup plus complète (comme une galette).
Puis c’est revenu et encore récemment il y a eu des moments où je passais tant de temps devant un écran (pas toujours pour regarder des documentaires sur la naturopathie), que j’avais envie de tout jeter par la fenêtre.


ET PUIS….

….Finalement, lorsque l’on réfléchit par soi même, que l’on creuse, on trouve de bonnes méthodes pas compliquées à mettre en place afin de passer juste le temps nécessaire dessus. Pour être maitre de nos appareils, et ne pas se laisser posséder. C’est une forme de minimalisme que je veux partager avec toi.

Voici comment j’ai noué une relation saine avec les écrans #Smartphone:

  1. Supprimer les applications telles que : Facebook, instagram, snapchat de ton portable. Ca ne veut pas dire supprimer ton compte (sauf pour snapchat parce que c’est quand même une sacrée… Simplement retirer ces applications et y aller sur ordinateur pour checker pourquoi pas une fois par jour ou bien te rendre directement sur le navigateur de ton portable. Crois moi, quand tu dois faire cela, tu y vas beaucoup moins souvent.

2. Ne pas poster ta vie sur les réseaux (surtout instagram). Lorsque tu as l’habitude de t’exposer , cela devient alors comme une addiction. Tu ressens le besoin d’avoir la validation des autres par rapport à ce que tu fais/ton physique, etc… En postant des choses qui te paraissent essentielles seulement, tu n’as pas la pression d’y aller.

3. Enlever les notifications : j’aurais presque pu mettre celle ci en premier. Les notifications, si tu les laisses, elles apparaissent à n’importe quel moment de la journée et sans arrêt sur ton écran de veille. Je les ai toutes enlevées. La seule chose que j’ai laissé c’est la sonnerie du portable. Je me suis rendue compte rapidement que je me sentais beaucoup mieux depuis que je n’ai plus de notifications qui apparaissent. Cela me parait fou d’avoir du stress pour attendre un mail, un message, quoi que ce soit. C’est une sorte d’anxiété permanente.

4. Mettre un fond d’écran noir : en plus d’économiser ta batterie , le fond d’écran tout simple et noir va te donner moins envie de te rendre régulièrement sur ton portable. La sobriété is the new black !

5. Appeler tes amis et ta famille le plus souvent possible au lieu d’écrire. Cela m’est arrivé encore récemment : une amie devait me rejoindre et je lui écrivais où j’étais exactement et elle ne me trouvait pas. On ne s’est pas appelées, et donc, elle a attendu ailleurs un petit moment car nous ne nous étions pas comprises. Je lui ai dit quand je l’ai vu « Je me demande vraiment pourquoi je n’ai pas eu le reflex de t’appeler directement ! »

6. Et une règle d’or : si possible, l’éteindre la nuit, ou au moins le mettre en mode avion, pas trop prêt de soi (tu sais, les ondes), et le matin, la premiere chose à ne pas faire : aller dessus directement. Laisse toi du temps pour apprécier le calme du matin, la sérénité :laisse toi du temps pour faire les choses importantes comme te préparer, t’étirer, bref, te faire du bien avant de voir une rafale d’infos apparaitre 😉

Je trouve toujours des personnes avec des astuces vraiment sympa pour passer le moins de temps possible sur les écrans. Si tu en utilises d’autres, dis le nous en commentaire !

**Si tu as aimé cet article , n’hésite pas à le partager (et abonne toi pour recevoir les derniers articles directement dans ta boite mail 🙂 Pas de spam, promis !).

2 réflexions sur “Nouer une relation saine avec les écrans

  1. Excellent article.

    Je suis particulierement d accord avec le 6 eme point
    Avant, la premiere chose que je fesais en me reveillant, c etait allumé l ordi, mettre de la music et allé voir ce qui se passé dans ce monde merveilleux qu est internet ‘ c est ironique biensur !! )
    J etais tout de suite pris par le tourbillon et la frénésie que l on peut trouvé sur le net
    En plus de ca, je mettais tout de suite de la music apres le reveil
    Je ne me laissé pas le temps de reveiller, de me sortir du sommeil doucement, en laissant mon corps et mon esprit reprendre ses marques, non, il me fallait du bruit, de l activité
    J attaquais la journée avec une surexcitation des sens , par la music, par internet et les reseaux sociaux et cela juste apres etre sorti du sommeil
    C est pas du tout naturel!!!
    Comme tu l as ecris, il faut laisser le temps a son corps et a son esprit d emerger, de sortir du monde des reves pour prendre place dans le monde reel
    Et pour cela rien de tel que le silence, se poser tranquillement, boire son café ( pour ceux qui boivent encore du café) ou son thé dans le calme, la sereinité
    S ettirer tranquillement, laisser les pensés et la conscience s harmoniser tranquillement avec la nouvelle journée qui commence
    Mais pour cela il faut du silence, de la douceur, de la tranquillité
    Ce qui n est pas possible lorsqu on attaque directement sa journée en se plongeant dans le monde merveilleux d internet ou tout va trop vite, ou il y a du bruit et de l agitation permanente
    Ce n est pas un rythme normal pour l etre humain, surtout au reveil

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement ça ! J’aime beaucoup quand tu parles du café car c’est « normal » pour beaucoup de personnes d’en boire le matin alors que
      ce n’est qu’une habitude et souvent, les habitudes on ne les remet pas en question..

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s