Avant le zéro déchet, moins de déchets !

Hello !

On en entend parler presque partout du zéro déchet maintenant. Chacun y va à sa façon ; soit d’un coup soit petit à petit, soit… On ne fait rien. Mais on va se concentrer sur bouger les petits doigts au moins 😉

Pourquoi cet engouement pour le zéro déchet ?

Tout simplement parce que c’est SUPER important. En fait, il n’y a pas que notre consommation qu’il faut changer, il y a beaucoup de choses à revoir. Mais comme nous ne pouvons pas toujours tout faire d’un coup pour des raisons financières, par manque de temps, pour toute autre excuse plus ou moins valable, on peut déjà se concentrer sur ça.
On produit énormément de déchet, et pas seulement par année mais par jour. Il n’est pas rare de voir une famille remplir une grosse poubelle en deux jours. C’est simple : si on consomme des yaourt, du saumon fumé, des sucreries,des boissons gazeuses, que l’on achète ses légumes et fruits en sachet…. On rempli vite nos sacs poubelle !

On retrouve les déchets partout maintenant. Le problème c’est que nous ne sommes pas les seuls, nous les humains, à en pâtir : les animaux aussi. On retrouve des photos tristounettes partout sur le web d’oiseaux et animaux marins qui avalent ces plastiques malgré eux et meurent intoxiqués. C’est tout simplement une extinction de masse qui est en train de se produire à cause de notre façon moderne de vivre. Tu pourrais te dire en lisant ces lignes que ce n’est pas directement de ta faute et tu as certainement raison mais, si tu consommes et que tu produis des déchets, si tu consommes Monsanto ou autre cacabouda, que tu prends souvent des produits bien emballés, que tu aimes acheter plein de gadgets tout en sachant que tu n’en as pas besoin… Tu contribues plus ou moins directement à ce Teufelskreis comme diraient les allemands, ce cercle infernal.

#PasCool

Au moment où je t’écris ça, je n’en suis moi même pas arrivé à un point où je peux vraiment être fière de moi. Certes je consomme énormément moins de plastique mais selon les aliments il arrive encore parfois que j’en prenne. Souvent par flemme, car le magasin bio n’est pas à côte et nous sommes entourés de grande surfaces. Ce qui est aberrant c’est de voir les produits bio emballés dans des plastiques : ça n’a aucun sens. Mais c’est comme ça et c’est pour cela que je préfère au maximum marcher un peu plus longtemps pour aller chercher tous mes produits en vrac dans l’épicerie bio.

Alors concrètement, comment produire moins de déchets ?

Je vais te donner ici une liste de ce que j’applique au maximum dans mon quotidien. Tu connais certainement la plupart de ces trucs mais tu auras quelques nouvelles idées également 🙂

  1. Prendre en VRAC

-> Tous les magasins BIO proposent des produits en Vrac. Tous les produits basiques dont nous avons le plus besoin comme les légumes, les fruits, les graines, le riz, les lentilles, même les céréales au chocolat pour les gourmands…

2. Utiliser une CUP menstruelle pour les femmes

-> C’est une véritable révolution les CUP. Je n’ai pas hésité à en prendre une la première fois que j’en avais entendu parler et c’est tout simplement super économique car plus besoin de serviettes hygiéniques tous les mois. Enfin débarrassée de ces grosses couches qui sont quand-même, il faut l’avouer, gênantes lorsque l’on marche ! On peut en trouver pour différentes tailles, à différents modèles.

3. Utiliser des sacs en coton

-> Lorsque je fais mes courses, j’essaie de toujours avoir avec moi un sac en coton afin de ne pas avoir à en prendre un autre. Certes ils sont maintenant faits en fécule de pomme de terre mais ils ne sont pas forcement plus écologiques.

4. Aller au marché

-> Le même principe que de prendre en vrac et en plus tu auras plus de chance de trouver des bons produits locaux et bio (et moins chers) !

5. Faire ses produits maisons

-> On le sait, tu le sais… Nous sommes victimes de la société de consommation qui nous crée des besoins que nous n’avons pas. Et plus on prend de produits plus on en a besoin pour cacher la misère qu’ils produisent sur nous.
J’exagère à peine (pas du tout) car je me souviens avant, adolescente, je prenais beaucoup de produits pour tout : la peau, le maquillage, le démaquillant, etc… Tous ces produits plus complexes et chimiques les uns que les autres. Au point où cela me produisait d’autres boutons en plus de ceux causés par une mauvaise alimentation riche en sucres et en gluten et produits laitiers… C’était pas la joie.
Tu veux une jolie peau ? Que ton alimentation soit ton médicament ! J’en parlerai encore une fois dans un autre article car c’est important que les jeunes générations comprennent qu’elles ont besoin de se nettoyer de l’interieur pour pouvoir rayonner à l’extérieur 😉

BREF, les produits maisons sont très faciles à faire et sur le long terme peuvent te faire économiser beaucoup de sous ! Tu trouveras plein de sites qui te donnent des recettes. Il te faut juste un peu de motivation 🙂

Par exemple, pour faire son dentifrice : Deux portions d’huile de coco pour une portion de bicarbonate de soude. Ajouter une dizaine de gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. 

Source : http://www.lestulipes.ca/ma-routine-beaute-zero-dechet-et-minimaliste/

6. Seconde main

-> Emmaus ! Tout tient en un mot. Il y a deux ans de cela j’entendais quelques amies me parler de Emmaus pour aller faire son shopping. Elles arrivaient avec de super belles fringues : un Pull pour 3 euros, deux t shirts pour 2 euros… Bref des prix imbattables lorsque l’on a un petit budget et en plus de cela… On fait un geste pour l’environnement en réutilisant ce que quelqu’un a déjà acheté. Il y a une certaine époque cela ne m’aurait pas plu mais aujourd’hui je suis contente lorsque je peux trouver de jolies choses pour pas cher. Je leur accorde d’autant plus de valeur parce que quelqu’un l’a déjà eu avant et a décidé d’en faire don pour une association.

Question Bonus : J’adore manger des sucreries, des produits laitiers… Et je n’ai pas beaucoup de sous. Le bio coûte cher, je préfère rester en grande surface. Comment faire ?

Je te dirais que manger sainement c’est se respecter. On le sait tous finalement ce qui est bon ou pas pour nous. Parfois on a besoin d’une piqûre de rappel c’est certain, nous avons besoin plus que d’un « c’est malsain » pour arrêter de consommer du cacabouda (pour être polie). Et en plus de faire du bien à ton corps, d’avoir une plus jolie peau et une meilleure ligne, d’éviter d’attraper froid, des angines, des rhumes et tout un tas de nuisances corporelles…
En ne consommant plus de sucreries, éventuellement de produits laitiers, tu réduis déjà énormément tes déchets. Ce n’est pas compliqué en fait : plus tu es proche de la nature, moins tu produis de déchets et plus c’est bon pour ta santé 🙂

Consomme plus de légumes frais, de fruits de saison (car manger de saison c’est tout aussi important que de ne pas consommer de pesticides), de céréales complètes si tu ne fais pas d’intolérance et que ça ne te pose pas de problème.

Pour ce qui est du prix, c’est vrai que le bio est un peu plus cher. Mais encore une fois en restant sur des produits basiques, crois moi que même avec un salaire d’étudiant, tu pourras t’en sortir (il faut choisir également entre toutes les sorties et bien manger avec un petit budget 😉 )
J’ai un petit salaire et je mange bio quasi tous les jours avec mon petit sac en coton. Question d’adaptation ! Chacun fait du mieux qu’il peut, c’est le plus important 🙂

Il y a forcement beaucoup d’autres astuces pour produire le moins de déchets possibles, partages les si tu en as d’autres en tête. Je serai ravie de répondre à toutes les questions !

Tchaoooo

Sara

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s