Règles douloureuses ? Explications + Expérience

Les règles, système d’épuration que nous femmes, avons, depuis, je dirais, toujours. Les règles nous permettent d’évacuer les toxines, tout comme nos autres émonctoires (foie, reins, peau, poumons…). Elles sont donc primordiales et c’est pour cette raison qu’il ne faut pas intervenir avec ce processus naturel.

Qu’est ce que cela signifie avoir ses règles ?

Tout simplement que ton sytème reproducteur est arrivé à maturité (vous pouvez maintenant passer au niveau suivant youhouuu). Autrement dit, tu peux tomber enceinte.

D’où ca vient les règles ?

  • A la moitié du cycle menstruel (durée d’environ 28 jours pour un cycle complet), un ovule est libéré de l’ovaire dans lequel il a été crée.
  • Il descend par la trompe de Fallope (vraiment une fonnasse !) et se dirige vers l’utérus
  • Les ovaires de leur côté produisent des hormones qui vont légèrement épaissir et tapisser la paroi de l’utérus avec une muqueuse (=Endomètre).

->Tous ces éléments préparent le corps pour une éventuelle grossesse

Cette animation provient de gynandco
  • Lors d’un rapport sexuel, les spermatozoides qui entrent dans le vagin essaient d’une manière héroïque, de rentrer dans l’utérus et remonter dans les trompes pour avoir accès à l’ovule à féconder.
  • Si aucune fécondation n’arrive, l’ovaire diminue sa production d’hormone de manière considérable , ce qui déclenche le détachement de surplus de muqueuse utérine et donc, l’évacuation de cette dernière par le vagin.
  • ET BOUM, VOILA LES RAGNAGNAS !

Après ce cours simplifié sur les règles, je vais te partager mon expérience, comme ça, tu auras quelque chose de concret et j’espère quelques réflexions qui pourront ensuite t’accompagner dans ton changement de vie.

Mon expérience

Je me souviens encore de la première fois où je les ai vues. Elles se cachaient à peine, rouges de honte de se montrer. Les règles. J’ai appelé ma mère pour lui montrer et lui ai dit calmement « Ça y est moi aussi j’ai mes règles ! » Toute contente d’aller acheter mes premières protections.
Mais rapidement les douleurs sont apparues, jusqu’à parfois me laisser clouer au lit durant deux à trois journées d’affilées. C’était très douloureux. Sans parler des symptômes pré-menstruels (mal au dos, courbatures au bas du dos + ventre, stress, énervement…)

J’ai pris la pilule durant quatre années en en changeant souvent car elles me causaient toujours différents symptômes désagréables. Mes seins devenaient deux fois plus gros, ce qui m’enchantait au début mais moins lorsque les douleurs se localisaient ensuite AUSSI dans ces endroits, douleurs apparaissant à d’autres endroits, boutons, sécheresse… Bref, un jour j’ai arrêté la pilule.

J’ai cohabité longtemps avec les douleurs jusqu’à ce que je découvre peu à peu les méthodes naturelles qui allaient me faire vivre les règles d’une toute autre manière. La première fois que j’ai remarqué un changement c’était en arrêtant le mauvais sucre (raffiné) = gâteaux , pâtisseries, tchao la boulangeriiiie !. Enfin de manière « douce » car je n’étais pas consciente à une époque que l’alcool en contenait également.
Plus je mangeais sainement, moins les douleurs étaient importantes. Les menstruations se faisant à certains mois plus abondantes, à d’autres, beaucoup moins. Je remarque encore aujourd’hui que selon ce que j’ai mangé les jours précédents, mes règles sont plus ou moins abondantes (il y a certainement d’autres facteurs en jeu tels que les hormones et les émotions).

Les produits laitiers sont aussi sortis de ma vie (maintenant mon corps ne les supporte plus du tuuuuut) à l’adolescence et encore une fois, mes douleurs diminuaient. Puis éventuellement en assainissant toujours plus l’alimentation, les choses que je donnais à mon corps, mes règles n’étaient plus du tout douloureuses. Les symptômes pré-menstruels s’en tenaient à une augmentation mammaire, rien de plus !
Aujourd’hui il m’arrive de temps à autre d’avoir quelques désagréments lors de mes règles, notamment le premier jour mais je remarque toujours que cela a un lien avec mon alimentation qui selon les saisons, est plus ou moins pas trop mal.

Alors si tu veux bien vivre tes règles, tu dois prendre conscience que ton corps a besoin de bons produits et surtout, de respect et d’amour. Tout cela forme un ensemble indissociable.
Le stress, une mauvaise alimentation : production de toxines. Ma théorie c’est que plus tu as de toxines à évacuer, plus tes menstruations seront douloureuses. C’est en tout cas ce que j’en tire de mon expérience.

Mais que faire quand on a mal ?

->Boire Beaucoup d’eau

-> Techniques de massage / Réflexologie

->Pratiquer une bonne respiration

->Bains/douches chaudes

-> Utiliser des plantes :

Melisse
Achillé millefeuille
Sauge
  • La sauge : Régulatrice hormonale /utilisée en infusion (pas plus de 5 minutes)
  • Achillé millefeuille :antispasmodique des muscles lisses de l’utérus/ 4 à 6 tasses de tisane (une pincée par tasse) par jour.
  • La mélisse : Calme les spasmes + apaise + antidépressive/ En tisane , laisser infuser 5 minutes

Tu as aimé cet article ? Partage le avec ton entourage/sur tes réseaux !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s