Repense à ta façon de juger

Coucou !

Bien souvent, lorsque j’écris un article (comme sur à peu près n’importe quel blog), cela fait référence à une chose qui se passe ou s’est passée pour moi (mais pas toujours).
Alors je vais rentrer avec toi directement dans le sujet, c’est partit !

Il y a deux jours de cela, quelqu’un m’a dit que quelqu’un proche de moi m’avait jugée de fainéante. Une autre personne se faisait du soucis quant à ma réussite professionnelle, se demandant si j’avais un poil dans la main. Sur le coup j’étais vraiment, comment dire, pas très jojo (tu sens que tu as dépassé un certain stade d’âge lorsque tu commences à utiliser ces mots).
Je me suis évidemment sentie jugée, non-comprise, pas prise au sérieux et dévalorisée.

Mais évidemment lorsque tu te fais juger ou lorsque tu juges quelqu’un, il y a deux choses à retenir :

  1. Cela peut-être une critique constructive
  2. Cela peut être du commérage

Dans le premier cas il est évident que ce serait bénéfique pour toi (ou pour moi dans cette situation donnée) de repenser à cette critique et de se demander si elle est vraie. Car si une critique nous dérange c’est que bien souvent, cela vient toucher quelque chose en nous que nous n’avons pas vraiment envie de regarder en face.
Alors dans ce cas on se remet en question et on se bouge pour améliorer cela !
Et pas la peine de sortir cette fameuse phrase « Je veux rester qui je suis », c’est aussi souvent une excuse pour ne pas changer et s’améliorer. Bien sûr je ne parle pas de nos capacités à calculer ou écrire un roman ou bien écouter les gens qui sont plutôt des qualités innées (mais qui peuvent toujours se travailler).

Dans le deuxième cas tu le sauras tout de suite si la personne est simplement envieuse/jalouse ou passe son temps à… le perdre. Et puis tu le sais aussi, comme nous avons tous comméré au moins quelques fois au cours de notre vie, cela ne va pas améliorer la vie de qui que ce soit et encore moi la tienne, Étienne (si tu t’appelles Étienne tu gagnes une consultation en naturopathie. Ce n’est pas une blague.)

Pour en revenir à mon petit exemple, à ce moment j’ai repensé au fait que peu de temps avant j’avais dit des choses dans le dos d’une personne. Mais c’était (promis) une critique constructive. Je pensais tout de même que je pourrais la prochaine fois le dire directement à la personne, mais encore une fois quand on ne vous demande rien, apparement il ne faut rien dire. Hoho.

Venons en maintenant à la partie plus mignonne de cet article qui reste tout aussi sérieuse pour moi que la partie précédente.
A travers diverses thérapies énergétiques et psycho-émotionnelles, j’ai compris lors de prises de conscience que nous étions tous reliés, pas seulement d’une manière physique mais aussi émotionnelle, comme on peut bien le comprendre lorsque l’on parle d’inconscient collectif, dont on commençait déjà à parler il y a plusieurs décennies.
Ce que je fais a un impact. Ce que je pense a un impact, invisible mais presque tangible. Et puis à force de s’ouvrir émotionnellement à l’autre on ressent de plus en plus ses émotions.

Ecouter l’autre

J’en parlais dans une publication sur instagram (@mochachasara), sur le fait d’écouter attentivement l’autre. Je sais que j’ai toujours été bien pour cela, que les personnes se confiaient plus facilement à moi car elles savaient qu’elles pouvaient parler dans un espace de non jugement.
Mais il n’y a pas longtemps encore, mon chéri m’a fait remarquer que je ne l’écoutais pas toujours jusqu’au bout et que alors je pouvais louper des informations importantes. J’ai pris ca en compte et maintenant je ne coupe presque plus quelqu’un et franchement, ca change tout. On comprend mieux l’autre et on développe notre empathie, donc notre capacité à ne pas juger rapidement.

Même lors d’un conflit, il est important de pouvoir entendre jusqu’au bout ce que l’autre a à dire et là le conflit peut se dénouer de lui-même. Lorsque la personne se sent écoutée, elle se calme toute seule. On peut aller reprendre ses arguments et peser le pour et le contre en lui montrant que nous la prenons au sérieux. Finalement c’est ce que nous voulons tous : être reconnu à notre juste valeur et ressentir de l’amour.

Juger quelqu’un pour quelque chose a toujours une conséquence d’une manière ou d’une autre.

Je te donne un autre exemple : avant je critiquais facilement les films, les jeux vidéos qui sortaient ou bien les site web. Jusqu’à ce que je rencontre des gens qui en créaient. Depuis ce jour je fais beaucoup plus attention car je me rends compte que derrière n’importe quel projet il y a du travail. Beaucoup.
Et puis tout simplement le fait de tenir un blog demande aussi du temps, une chaine youtube également. Finalement nous devons prendre tout le monde au sérieux car ils essaient de faire ce qu’ils aiment.
Conclusion : même le jeu-vidéo qui te semble le plus pourri a demandé beaucoup de travail, de programmation, de recherches de code.

Conclusion générale (pas du tout scolaire) : Repenses y avant de juger, de le sortir verbalement. Dans ta tête personne ne peut lire (pas pour l’instant du moins mais je suis sûre que l’on arrivera bientôt à faire cela en science). Mais ce que tu dis on l’entend (wow !).
Est ce que tu te sens bien en sortant cette critique ? Penses tu qu’elle pourra aider une personne ou t’aider toi même ?

Une chose est certaine, en écoutant les autres et ce qu’ils ont à te dire, cela pourra toujours te permettre d’évoluer. Tu as également le droit de leur dire lorsqu’ils te disent les choses de manière trop crue, car il y a une façon de parler afin que l’autre se sente aimé, malgré la critique.

A bientôt ! 🙂

Suis moi sur instagram @mochachasara ainsi que sur la page facebook Mochacha que tu retrouveras en lien en haut à droite du blog !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s